L’année scolaire 1920-1921

Etude des archives de l’école de CAZARILH-LASPENES – Texte rédigé par D. Gauchon – Juillet 2014

  L’année scolaire 1920-1921 vue à travers le registre d’appel journalier

  La tenue du registre d’appel journalier est un acte administratif instauré par la loi Jules Ferry du 28 mars 1882 afin de veiller au respect de l’obligation scolaire. Ce registre est renseigné deux fois par jour par l’instituteur qui au début de chaque demi-journée  doit faire l’appel de ses élèves et noter les absences sous une forme normalisée : – pour le matin, ৷ pour l’après-midi et donc + pour la journée entière. Il note également le motif des absences.

Ainsi renseigné, le registre d’appel donne de nombreuses informations sur la vie de la classe : le calendrier de l’année scolaire, l’organisation pédagogique de la classe et son évolution au cours de l’année, les raisons des absences des élèves et du maître, la fréquentation individuelle et collective des élèves…

Le calendrier de l’année scolaire

 En 1920-1921, l’année scolaire se déroule du 1er octobre au 3 août, soit une amplitude identique à la situation actuelle, décalée seulement d’un mois mais avec une durée annuelle effective de classe de 1224 heures soit 40% supérieure à la durée actuelle qui est de 864 heures.

 1920-19212014-2015
RéférenceRegistre d’appel journalier - Ecole de CazarilhAcadémie de Toulouse - Semaine de 4,5 jours
Année scolaire1er octobre au 3 août2 septembre au 4 juillet
Congès (en équivalent jours de classe)Toussaint : 2 jours
Noël : 1 jour
Premier de l’an : 1 jour
(4 jours mais 3 récupérés les jeudis 23 décembre, 6 et 13 janvier)
Mardi-gras : 3 jours
Pâques : 7 jours
Pentecôte : 1 jour
Fête nationale : 1 jour
Total : 16 jours de classe
Toussaint : 9 jours
11 novembre : 1 jour
Noël : 9 jours
Hiver : 9 jours
Printemps : 9 jours
1er mai : 1 jour
8 mai : 1 jour
Ascension : 1 jour
Pentecôte : 1 jour
Total : 41 jours de classe
Organisation de la semaineLundi, mardi, mercredi, vendredi, samedi
soit 5 journées complètes
Lundi, mardi, mercredi matin, jeudi, vendredi
soit 4,5 jours
Durée en semaines41 semaines de 30 h36 semaines de 24 h
Durée en jours de classe204 jours soit 408 demi-journées180 jours soit 324 demi-journées
Heures de classe1224 h864 h

L’organisation pédagogique de la classe

On distingue en début d’année scolaire trois groupes d’élèves (cours préparatoire, cours élémentaire et cours moyen) mais cette organisation semble évoluer en cours d’année :
–          à partir de novembre dans le groupe de cours élémentaire il est précisé CE1 et CE2 ;
–          en mars, les élèves de CE1 se retrouvent sous l’appellation cours préparatoire mais dans un groupe distinct du groupe cours préparatoire de début d’année.
On peut penser que l’enseignant manifeste ainsi le souci de s’adapter au rythme de progression de ses élèves, ce qui est vrai également pour les élèves arrivés en cours d’année et changés de groupe après quelques semaines.

Les absences du maître de la classe

Si l’on excepte deux jours en début d’année où un changement sans doute imprévu de maître n’a pas permis de faire fonctionner la classe et une journée exceptionnelle de congé accordée pour l’élection du Président de la République, seulement trois jours de classe n’ont pas été assurés.
Ces trois jours sont justifiés par la participation du maître à des réunions : conférence pédagogique à Luchon (18/10), congrès à Toulouse (4/4) et conférence inter cantonale à St Gaudens (7/5). Il faut aussi ajouter une conférence à Luchon (17/11) ce qui traduit une animation pédagogique importante au bénéfice de ces instituteurs isolés loin du chef-lieu du département et travaillant dans des conditions sans doute précaires avec peu de livres et peu de matériel pédagogique. On notera aussi une visite de l’Inspecteur primaire qui a visé le registre d’appel le 12 mars 1921.

Les absences des élèves

Ce qui frappe c’est évidemment le taux d’absentéisme très élevé qui atteint 24% dont les 3/5 ont pour motif la participation des enfants aux travaux des champs.

Mais ce taux moyen masque des inégalités très marquées :
–          six élèves ont un taux d’absence inférieur à 10%
–          quatre élèves ont un taux d’absence supérieur à 50%
D’ailleurs, à partir du mois d’avril, certains élèves ne figurent même plus sur le registre d’appel et sont simplement notés comme « occupés régulièrement aux travaux des champs ».

Les absences pour maladie apparaissent peu nombreuses, relevant pour la plupart d’une épidémie de grippe en avril (131 demi-journées d’absence sur 187).

La neige et le froid ont perturbé 11 jours de classe (4 en décembre, 1 en janvier, 2 en février et 4 en avril) mais seuls les enfants habitant Trébons ont eu des difficultés pour se rendre à l’école.

On notera également que les fêtes locales (Trébons le 11 octobre et St Aventin le 13 juin) sont le prétexte pour quelques élèves à manquer l’école !

Tableau de synthèse des informations contenues dans le registre d’appel journalier de l’année scolaire 1920-1921
Photo de classe 1926 – La plupart des élèves étaient déjà scolarisés en 1920-1921